BraZ, album live de J.C. Guichen

bandeau guichen

cd brazGuitar-héro, Jean-Charles dispense, même en solo, l’énergie d’une douzaine de musiciens pour amener les danseurs au plus haut sur un répertoire de compositions détonantes, demandant une grande virtuosité.
Un véritable OVNI musical que seul un live peut nous mettre dans l’ambiance des festou-noz, et quand celui-ci bénéficie d’une telle qualité d’enregistrement et de mixage, on s’y sent déjà.

Jean-Charles est un ambianceur né, fort de son expérience de plus de 35 ans de fest-noz, il nous le fait partager dans cet intro qui vous immerge parmi les danseurs au Festival Interceltique de Lorient qui attendent et discutent avant son arrivée sur scène.

On sent l’impatience des danseurs jusqu’à ce que le « guitar-héro », seul sur scène avec sa guitare « Dadgad « et son chapeau haut de forme, arrive sous les applaudissements « Salut Lorient! Est-ce que ça roule?« .
L’Ankou qui habituellement fait grincer les roues de sa charrette avant d’emporter les morts, ici fait résonner la guitare pour réveiller les morts à coup de scottish, Ronds de St Vincent, an dro, Plinn ou encore cercle circassien.

BRAZ, le titre de l’album mais pas que! c’est aussi une des sorties lyriques préférés de Jean-Charles qu’il exprime à toutes les sauces. Quoi de plus normal que d’en faire le titre de l’album?
Un live sans le bruit de parquet c’est pas du live, ici dans « BRAZ » le parquet résonne, on a l’impression d’y être, on est transporté, en montant les basses on pourrait presque sentir les pas cadencés des danseurs sur « Plinn braz ». Ce plinn qui respire « Ha dall ha dall daoned ! » sur son dernier thème.
Jean-Charles est un artiste complet, musicien accompli connu et reconnu, il est aussi peintre à ses heures, souvenez vous de la pochette de Breizh Positive (et oui c’est lui !), dans le livret J.C. nous propose sa vision du fest-noz à travers 4 tableaux.

BRAZ c’est un set entier, neuf titre dansants qui se termine par le « Bro gozh ma zadoù », l’hymne breton, magnifiquement interprété par Claire Mocquard. Loin des clichés solennels de membres tendus pendant les hymnes, ici c’est une interprétation différente et surtout dansante que Jean-Charles et Claire vous proposent, un hymne qui tourne et qui tourne pour y devenir une valse. Magnifique!
Une fin d’album braz pour un album qui l’est tout autant.

Interwieuv braZ

Parlons-en maintenant avec Jean-Charles Guichen :
-Comment t’es venu cette idée du solo de l’Ankou?
IMG_4336JC Guichen : « L’idée est partie d’un discussion avec Glenn Jegou qui m’a proposé de jouer en solo au festival Yaouank il y a 10 ans , c’était en 2010! il me voyait bien faire un « Solo de la mort qui tue » selon ses mots . j’ai trouvé l’idée à la fois excitante et passionnante et j imaginais bien  le challenge et la performance à effectuer ,  je me suis donc mis au travail et Glenn à trouvé le nom  en fin de discussion , on t’appellera « Le Solo De L’ankou » ! cette première à été incroyable et m’a tout de suite séduite , j’y ai pris un grand Pied , faire danser 8000 personnes avec pour seul instrument une guitare c’est « BraZ » , et depuis  je n’arrête plus ! l’album « Braz  » est justement le cadeau des 10 ans de L’Ankou et que nous aurons de célébrer tout au long de cette Année qui s’annonce Braz 😉 « 

-Qu’exprime pour toi cette formulation « BRAZ » que tu sors si souvent?
JC Guichen :  » « Braz » veut tout dire et rien à la fois, mais c’est un mot, une expression que j’utilise depuis longtemps, c’est le côté positif et mystérieux à la fois que je désigne quand je l’utilise, je suis très optimiste et positif en général, j’aime voir et rendre les gens heureux, je ne remercierai jamais assez le public qui me porte depuis longtemps  c’est géant, c’est magnifique , le mot Braz est un dénominateur commun pour toutes ces énergies positives et c’est vrai qu’il devient un mot et un sujet de conversation, je vois tout en Braz :) »

IMG_4335-Pourquoi avoir choisit l’enregistrement live plutôt que le confort d’un studio ?
JC Guichen : « J’ai choisi d’enregistré en live pour reproduire exactement et naturellement l’ambiance du Fest-Noz, je me sent comme un poisson dans l’eau sur scène , l’énergie de la scène est  unique , l’alchimie entre les danseurs et le musicien est sans équivalence , je ne peux joue pas de la même manière en studio qu’avec le public il était tout naturel d’enregistrer mon solo en public pour capter ces moments intenses de transe qu’il y a chaque fois que je retrouve la scène et les danseurs, j’y  vois une dimension vibratoire exceptionnel ou je sens la combinaison des énergies ancestrales autour du feu, de l’air, 0de l’eau et de la terre. »

-Quels ont été les moyens mis en ouvre pour l’enregistrement?

JC Guichen : « j’aurai pu enregistrer tous les festou-noz mais  j’ai choisi d’enregistrer au FIL car il y avait toute les conditions techniques réunies pour pouvoir enregistrer dans de bonnes conditions le Live, il ne m’a fallut que d’une prise car je ne voulais pas retoucher quoi que ce soit , je préfère garder le mouvement et la magie de la première prise; on sent l’intensité  du moment ,  en plus j’ai fait installer des micros sous le plancher (Indispensable)  et au dessus des danseurs, je jouais en HF ce qui m’a permis de rejoindre les danseurs tout en jouant et c’était très sportif on sent et on entend tout çà dans le disque,  ensuite je suis allé au studio « le Chausson » de Nicolas Rouvière pour mixer et masteriser les prises, pour ajouter une touche supplémentaire j’y ai ajouté quand même un titre exceptionnel que j’ai pensé et enregistré en dernière minute  à savoir le « Bro Gozh » que j’ai transformé et adapté pour le fest-noz en Valse, j’ai fait appel à la Talentueuse Claire Mocquard qui joue également au sein de mon Groupe  » JEAN-CHARLES GUICHEN GROUP » pour chanter et jouer du violon . »

-On a su assez tard que tu étais peintre, comment est né cette passion de la peinture?
IMG_4331JC Guichen : « En Fait je peins et dessine depuis toujours, d’ailleurs je trouve que la peinture et la musique sont des arts Majeurs , on n’y donne, à mon goût, pas assez d’importance en milieu scolaire. Ca fait partie intégrante de ma vie, dès que j’ai eu l’occasion, j’ai illustré mes albums , on retrouve d’ailleurs mes dessins dans les pochettes de cd du Trio (PSG) , des Frères Guichen  (Mémoires vives) et surtout sur mes deux derniers albums » BREIZH AN ANKOU » avec 13 Tableaux acrylique sur toile (100×100)  et « BRAZ » avec 7 Tableaux acrylique sur toile (100×100) »

Penses tu exposer tes œuvres?
JC Guichen :
« Oui effectivement , j’exposerai les tableaux dans un premier temps lors du concert d’inauguration de l’album le 27 Mars 2020 qui aura lieu au Planétarium de Bretagne de Pleumeur-Bodou, ensuite j’exposerai toute la collection « BRAZ » du 1er avril 2020 au 30 avril à Guingamp dans la librairie « MOTS et IMAGES » ou je donnerai d’ailleurs un Show Case le 30 avril à 18h!
Je suis ouvert à toute propositions pour exposer. que ce soient ces toiles mais aussi tout le travail que je fais sur les modèles vivants . »

Mersi Braz Jean-Charles !
JC Guichen :
« C’est moi qui te remercie Stefañ , ainsi que Tamm-Kreiz , J’embraZ tout le monde du fest-Noz  😉

Voici quelques dates de la tournée braZ tour:
27 Mars à Pleumeur-Bodou au Planétarium de Bretagne [Fiche sur Tamm-Kreiz]
25 Avril à Landerneau centre culturel le Familly [Fiche sur Tamm-Kreiz]
07 Mai à Trebeurden centre culturel le sémaphore [Fiche sur Tamm-Kreiz]
16 mai à Nantes fêtes de la Bretagne [Fiche sur Tamm-Kreiz]
22 Mai à Paris la péniche Antipodes [Fiche sur Tamm-Kreiz]

Show case de présentation :
14 Mars à Quimper Espace culturel de Leclerc
04 Arvil à Gouesnou Espace culturel de Leclerc
30 avril à Guingamp Librairie Mots et Images
« 

BraZ disponible dès le 06 mars 2020 – Plus d’info sur http://www.jcguichen.com/

Stéfañ

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest
 

Laissez une réponse

Vous pouvez rédiger un commentaire ou répondre à quelqu'un.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

-->