Que représente la place féminine sur nos scènes de fest-noz?

Sans titre 1

HF
Sans pour autant de parler de machisme, on peut dire que c’est l’homme qui domine les scènes de fest-noz, que ce soit en formations de groupes ou de sonneurs.

La proportion que nous avons calculé sur la période 2013-2019 parle d’elle même…

78% d’hommes contre 22% de femmes seulement.

 

Les femmes sont très attirés par le chant, nous les voyons notament dans les couples de kan ha diskan (souvent en duo avec une autre femme), vient ensuite la pratique de l’accordéon, diatonique surtout puis le violon.
Se détache également les autres instruments que sont la bombarde, la flute traversière et la harpe celtique.
femme

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest
 

Laissez une réponse

Vous pouvez rédiger un commentaire ou répondre à quelqu'un.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

-->