Les fest-noz peuvent reprendre : tout savoir sur l’organisation

Sans-titre-1
dav
Suite à de nombreux échanges entre la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) de Bretagne et les Préfectures, et depuis les annonces du lundi 12 juillet 2021, voici les informations à connaître pour la reprise des festoù-noz :



A partir du 21 juillet 2021 :

– en intérieur comme en extérieur, il est possible d’organiser un fest-noz
– le pass sanitaire devient obligatoire pour tout rassemblement de plus de 50 personnes (bénévoles, musiciens et techniciens compris)

dans ces conditions :

– l’organisateur doit vérifier le pass sanitaire
– le port du masque n’est plus obligatoire en extérieur comme en intérieur
– la distanciation n’est plus obligatoire en extérieur comme en intérieur, il est donc tout à fait possible de danser
– la buvette et la restauration doivent suivre les protocoles des cafés et restaurants
– en tout état de cause, les mesures sanitaires restent applicables : mettre à disposition du gel hydroalcoolique aux entrées et sorties, disposer un affichage sur les mesures barrières à l’entrée et aux endroits appropriés, utiliser la sonorisation pour rappeler les mesures sanitaires, désinfecter régulièrement les lieux (notamment les sanitaires), placer des poubelles aux entrées, sorties et endroits les plus fréquentés



Attention !

Il peut y avoir des aménagements locaux, en fonction de la situation sanitaire : l’organisateur doit se rapprocher de la préfecture de son département pour vérifier, par exemple, que le port du masque n’est pas maintenu même en cas de pass sanitaire. Cela pourra être mis en place en cas de fort taux de propagation du virus localement.
L’exigence du pass sanitaire est repoussée au 30 août pour certaines personnes :
Pour tenir compte de la situation spécifique de certaines catégories de personnes, l’obligation du « pass sanitaire » est repoussée au 30 août pour :
– les jeunes de 12 à 17 ans. La raison en est que la vaccination n’ayant été ouverte, pour cette catégorie d’âge, qu’au mois de juin, des millions de jeunes auraient été contraints d’effectuer des tests à répétition pour toutes leurs activités estivales, à partir du 21 juillet. Cet aménagement permettra, d’ici au 30 août, aux 12-17 ans d’être vaccinés.
– les salariés des lieux et établissements recevant du public. La raison en est que pour ces salariés, n’ayant pas encore reçu deux doses de vaccin devraient se faire tester presque chaque jour pour aller travailler. Précision : leur 1e injection devra être réalisée au plus tard le 1er août.



Le pass sanitaire

Toutes les réponses aux questions sur le pass sanitaire sont sur le site du gouvernement : https://www.gouvernement.fr/pass-sanitaire-toutes-les-reponses-a-vos-questions
En résumé, on dispose d’un pass si on est vacciné (attention aux délais), si on a été atteint du Covid19 ou si on dispose d’un test PCR. Toutes les informations précises sont sur la page ci-dessus.
Pour le contrôler, il faut disposer de l’application Tous AntiCovid Vérif, disponible sur les stores : https://www.youtube.com/watch?v=P0ZA8ApNif8
L’application permet de savoir si un QR-Code est valide. Elle ne conserve pas de données personnelles. L’organisateur n’est pas tenu de vérifier l’identité de la personne contrôlée. L’application peut fonctionner hors ligne, c’est à dire sans données mobiles et/ou sans Wifi



Les événements gratuits et ouverts

Les événements gratuits et ouverts (sans contrôle d’entrée tels qu’un fest-deiz sur la place du marché) sont désormais englobés dans la règle de l’exigence du pass sanitaire pour les rassemblements de plus de 50 personnes.
A ce titre, ils peuvent bien sûr rester gratuits, mais doivent être clôturés pour permettre le contrôle du pass. A l’intérieur, les dispenses de masque et de distanciation s’appliqueront.



Rappel : GIP Café cultures

Le dispositif GIP est toujours en vigueur et permet aux organisateurs de disposer d’une aide allant jusqu’à 66% de la masse salariale.
En savoir plus

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest
 

6 commentaires au sujet “Les fest-noz peuvent reprendre : tout savoir sur l’organisation”

  • J’espère que les organisateurs de festou-noz ne vont pas entrer dans cette dérive et ce chantage au pass sanitaire !! Quand on lit attentivement les conditions de sa mise en place, on ne peut que constater l’incohérence de ce système… Boycott et dansons partout, il n’y aura pas assez de place dans les prisons !

  • D’après ce que je lis sur des sites officiels, il y a un délai (au moins jusqu’au 30 août) : les musiciens salariés (comme d’autres employés) n’ont l’obligation du pass sanitaire :
    https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/cfiles/tac_faq_pro_02072021.pdf
    A qui est-t-il demandé de présenter le pass sanitaire ?
    Dans les situations où le pass est exigé, il s’agit de faire porter cette exigence sur le public accueilli (dès l’âge de 11 ans inclus). Il n’est pas demandé aux salariés, aux organisateurs, aux bénévoles ou aux professionnels qui se produisent dans ces lieux d’avoir un pass.
    Les touristes étrangers doivent également se conformer à l’obligation de pass dans les lieux où celle-ci est en vigueur.
    Qu’en est-il de l’accueil d’artistes et professionnels étrangers vaccinés ?
    Dans le cadre d’un évènement sur le territoire national, un artiste ou un professionnel ou un bénévole rattaché à l’évènement n’est pas soumis à la présentation d’un pass sanitaire. En
    revanche, s’il est originaire d’un pays étranger, il sera soumis aux règles de contrôle sanitaire aux frontières qui sont déterminées en fonction de son pays de provenance
    Un délai jusqu’au 30 août 2021, lire ici :
    https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/pass-sanitaire
    Depuis le 21 juillet 2021, le « pass sanitaire » est obligatoire pour les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes (salles de spectacle, les parcs d’attractions, les salles de concert, les festivals, les salles de sport, les cinémas…).
    Début août, il sera également obligatoire dans les cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux, ainsi que pour les voyages en avion, train et car pour les trajets de longue distance.
    D’autres lieux pourront s’ajouter à cette liste par la suite, si nécessaire, selon la situation épidémique.
    Pour tenir compte de la situation spécifique de certaines catégories de personnes, l’obligation du « pass sanitaire » est repoussée au 30 août pour :
    les jeunes de 12 à 17 ans ;
    les salariés des lieux et établissements recevant du public.

  • Pourquoi pas. ..bien sûr. .seulement si les mesures sanitaires sont appliquées. .il est totalement logique qu’une personne ne possédant pas de Code QR valide ne mette pas la santé d’autrui en danger.

Laissez une réponse

Laissez une réponse à Bouley Fred Annulez la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

-->