Enquête répartition Femmes/Hommes dans la pratique de la musique traditionnelle en Bretagne

bandeau

13

« Souvent, quand on s’étonne de l’absence des femmes sur scène, la réponse est qu’elles sont moins nombreuses que les hommes à faire de la musique. Les chiffres, même partiels, du nombre de filles et de femmes dans les cours de musique traditionnelle témoignent du contraire.
Alors où sont-elles passées ? S’il y avait plus d’enseignantes et plus de femmes programmées sur les scènes de fest-noz, elles pourraient certainement s’y imaginer plus facilement elles mêmes.
Dans un secteur où les réseaux sont primordiaux pour jouer, ce serait un début. Resterait encore à dépasser les stéréotypes qui assignent tel ou tel instrument aux hommes ou aux femmes. »

Début 2020, lors du 1er confinement, un groupe de travail « Musiques traditionnelles » composé de femmes et d’hommes, en collaboration avec HF Bretagne,  se penche sur la question de la place de la femme sur les scènes trad’ de Bretagne, dont les festoù-noz font parti.

Pour la partie « scènes de fest-noz », le groupe de travail s’est inspiré de chiffres et données issus de la Base de Données de Tamm-Kreiz.
Sur les 10 dernières années, on trouve en moyenne 15% de femmes sur les scènes de fest-noz… en zoomant sur les 11 plus « gros » fest-noz de 2019, ce chiffre descend à 9% de femmes sur scène. 

  

 

  

ecol

Il y a 22% de femmes sur la totalité des musiciens inscrit.e.s dans la base de donnée depuis sa création (on parle donc là de l’inscription seule, sans tenir compte de la fréquence de jeu), et ces femmes inscrites dans l’annuaire pratiquent :


le chant à 49%,
l’accordéon (16 %),
 le violon (9%),
Puis la flûte (5%), la bombarde (4%), la harpe (3%),
2% jouent de la guitare et 2% des percussions
(et 10% d’autres instruments : basse, contrebasse, violoncelle, saxo, clarinette…)

 

 

Pour aller plus loin sur le sujet:

– l’intégralité de : L’enquête répartition Femmes/Hommes dans l’enseignement et la pratique de la musique traditionnelle en Bretagne

– le diagnostic 2021 d’HF Bretagne en pdf : La place des femmes dans l’art contemporain et le spectacle vivant en Bretagne

– Actes des rencontres professionnelles Eurofonik 2021 sur le site de la FAMDT : La place des femmes dans les musiques trad’ aujourd’hui

 

 

 

 

Le premier pas vers le changement est la prise de conscience

 

 

Stefañ

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest
 

Laissez une réponse

Vous pouvez rédiger un commentaire ou répondre à quelqu'un.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

-->