Comment organiser un fest-noz? combien coûte un fest noz ?

fest-noz-breton-1527514179

Comment organiser un fest-noz? combien ça coûte un fest-noz ? Quel budget?
Voici quelques questions que vous pouvez vous poser si l’idée vous prend d’organiser un fest-noz !
Avant tout sachez que Tamm-Kreiz a édité un guide que vous pouvez consulter : Guide Pratique d’organisation d’un fest-noz

guide
Ici nous allons parler de généralités, c’est vous qui avez les clés de votre fest-noz et vous en faites ce que vous voulez!
>>Qui peut organiser un fest-noz?
>>Comment procède t’on pour organiser un fest-noz?
>>Combien ça coûte un fest-noz (Budget) ?
>>Peut on faire du bénéfice ? et si oui, combien?
>>Quels sont les faux frais?

Qui peut organiser un fest-noz?
Tout le monde peut organiser un fest-noz, un particulier , une association, une société, un bar, une mairie…tout le monde, ce n’est pas réservé aux associations typiquement bretonnes.

 Comment procède t’on pour organiser un fest-noz?


1) Une équipe de bénévoles
Avant de vouloir se lancer dans un fest-noz, assurer vous d’avoir suffisement de personnes bénévoles pour aider.
Il vous faudra du monde avant et pendant le fest-noz, compter une vingtaine de personnes!
Faites un planning de responsabilité avec à chaque équipe sa tâche.
Les tâches peuvent être : l’affichage avant le fest-noz , passez les commandes, tenir la buvette, tenir les guichets, faire à manger, faire la ménage de la salle, etc…

2) La salle et le lieu
Tout d’abord, savoir ou on veut l’organiser et quand.
Réserver la salle auprès du propriétaire (mairie ou autres). Pensez à nous demander d’évaluer la conccurence éventuelle à cette date, si la conccurence trop forte, vous pourrez, ainsi, décaler votre date à une période plus propice.

3) les groupes et animateurs
Une fois la salle réservée, la date annoncée sur Tamm-Kreiz, vous pouvez réserver les groupes et autres animateurs (couple de sonneurs, de chanteurs ou duo etc…). Ce sont vos gouts personnels qui guideront vos choix de programmation.
Si vous êtes vraiment novives et ne connaissez pas les groupes, demandez nous conseils, nous saurons vous guider.
Concernant les tarifs, celà varie du simple au quintuple selon si ce sont des « pros » ou des « amateurs » et selon leur renommée.
Allez au moins cher n’est pas forcément le meilleur des calculs, mais encore une fois ce sont vos goûts et vos envies qui vous guideront.
Posez-vous la question : Pourquoi j’organise un fest-noz? qu’est ce que j’en attends?
Ensuite donnez vous les moyens d’atteindre votre objectif!
Pensez à demander aux musiciens (-nes) s’ils sont à la SACEM, afin de faire les déclarations au préalable.

4) La sonorisation
Ca y est, vous avez vos groupes, c’est le moment de contacter une entreprise de sonorisation, certains sont spécialisés dans le fest-noz comme Excel Audio ou Koroll sonorisation, mais il en existe d’autres (http://www.tamm-kreiz.bzh/liste/19/ressources/Sonorisateurs).
Le technicien vous demandera la fiche technique des groupes à sonoriser (demandez aux groupes de vous la fournir).
De là, il vous proposera un devis avec du matériel en adéquation avec votre programme.
Ne pas chercher à faire l’économie d’un bon système son surtout si vous avez des groupes de qualité.

5) La communication de votre fest-noz
Votre fest-noz est sur de bons rails, la salle est réservée, les groupes choisis et la sonorisation réservée, vous pouvez préparer la communication sur votre fest-noz.
Il y a 2 grands types de communications : internet et le papier
Au sein de votre équipe de bénévoles, proposer ce travail à quelqu’un qui maitrise les outils informatiques.
Créez une affiche sur Photoshop ou autre logiciel.
Pour des affiches papier vous pouvez dimensionner en A2 ou A1 tout en pensant à faire des flyers (A5 ou format carte postale).
L’affiche numérique vous servira pour Tamm-Kreiz, pour l’évènement que vous aurez créer sur Facebook et autre réseaux ainsi que pour vos e-mailing.
Concernant les impressions de vos affiches papier, on peut vous conseiller de passer par le web (Print’Oclock par exemple qui propose des tarifs interessants).
Pour la quantité, vous pouvez partir sur 250 affiches et 700 flyers par exemple.

Communiquez votre évènement à Tamm-Kreiz et à la presse (journaux locaux et régionnaux, radio locales), pensez à leur demander un article pour présenter votre soirée.
Commencez à afficher environ 1 mois avant votre fest-noz, en parcourrant les fest-noz du coin, en affichant dans les lycées, commerces et sur les panneaux d’affichages (15 jours avant).
Pour diminuer vos frais, pensez à chercher quelques sponsors locaux dont vous mettrez le logos sur vos affiches (moyennant 50 à 100€).

6) La buvette

10653512_10152315160286076_6316229537622959145_nEndroit indispensable à tout fest-noz qui se respecte, la buvette c’est l’endroit de convivialité et c’est aussi pour vous une source de revenu non négligeable.
Pensez à passer commande auprès d’un grossiste comme Coreff ou Lancelot, ou d’autres encore.
Pour la boissons, pensez à la bière (il en existe plusieurs sorte, dont la blonde ou la ambrée qui sont les plus bues), au cidre, les jus de fruits et cola.
Pour les quantité demandez conseils au grossiste qui reprendra les invendues non déballé (demandez lui confirmation),.
Mieux vaut commander trop que pas assez.

 

7) Préparer le Jour-J
Vous avez la salle, les groupes, la sono, vos affiches, la commande de boissons, maintenant vous n’avez plus qu’à faire votre planning de bénévoles.
Pensez à faire tourner toutes les 2h afin que chacun prenne plaisir à aider.
20 personnes pour un fest-noz qui dure de 21h à 02h semble correct.
Les postes peuvent être la préparation de la salle, la préparation du repas, buvette, les guichets, les tampons, le ménage…

8) Le Jour-J
C’est le jour de votre fest-noz ! Vous viendrez tôt dans la salle pour accueillir le technitien son et son matériel, les groupes arriveront ensuite pour commencer à faire les balances.
Si le repas des musiciens et bénévoles a lieu dans la salle, commencer à installer les tables et chaises.
Commencez les repas vers 19h afin de ne pas être pris au dépourvu ensuite si ça traine.
Si ce jour là la fréquentation n’est pas conforme à vos espérences, ne laissez rien paraitre, soyez souriant malgré tout, le public est venu pour faire la fête à votre fest-noz et ne doit pas être souciuse du reste.
Pensez aussi à donner des tickets à vos bénévoles, musiciens et au technicien pour qu’ils puissent boire un verre sans pour autant abuser.

Offrir 2 tickets par personnes est raisonnable!
Pensez également à un casse croute en fin de fest-noz, car jouer ou organiser ça creuse!
Revenir en haut de page

9) Après votre fest-noz
grafC’est l’heure des comptes et du bilan moral et financier.
Vous aurez les factures à regler (salle, sono et boissons), vous aurez aussi le GUSO du technicien à regler, ceux des musiciens auront été fait en amont du fest-noz. Si vous ne savez pas faire demandez conseil.
Si un ou plusieurs musiciens invités sont adhérant à la SACEM, vous devrez regler une facture.
Si aucun des musiciens n’est inscrit à la SACEM, vous n’avez rien à regler !

*1600 à 2100€ pour les artistes
*650 € pour la sonorisation
*350€ pour la location de la salle
*350€ de frais (affiches, repas, déco)

Tout dépend de ce que vous souhaitez faire!
Pour le tarif d’entrée de votre fest-noz, c’est pareil, tout dépend de ce que vous avez comme frais engagés, logiquement plus votre fest-noz vous coûte cher, plus le tarif d’entrée devra être élevé.
Le prix d’entrée en fest-noz coûte entre 6 et 7€ généralement.

 

Peut on faire du bénéfice ? et si oui, combien?

Oui c’est possible de faire du bénéfice, mais rien n’est garanti.
Vous pourrez faire du bénéfice si vous avez suffisement de monde et que les gens consomment à votre buvette.
Aujourd’hui on évite de faire un fest-noz avec l’unique objectif de faire du bénéfice, mais plutôt pour le plaisir d’organiser un fest-noz .

Quels sont les faux frais?

Pensez à vous renseigner sur la SACEM, mieux vaut savoir qu’être pris au dépourvu.
Pensez à vous renseigner sur les GUSO si vous embauchez des musiciens intermittents.
Pensez au repas des musiciens et benevoles, souvent quand il fait « maison » il coute moins cher qu’avec un traiteur ou qu’en restaurant.
Revenir en haut de page

Dans tous les cas, contactez nous pour avoir des conseils appropriés à votre cas!

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Laissez une réponse

Vous pouvez rédiger un commentaire ou répondre à quelqu'un.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>